Guide pour dresser votre chat

dressage chat

Le chat est un animal de compagnie très plébiscité et plutôt difficile à comprendre. Pour faciliter son insertion, vous devez lui assurer une bonne éducation. Voici un guide qui peut vous aider dans ce sens.

Comprendre votre animal

Pour réussir le dressage de votre chat, vous devez bien le comprendre. En effet, vous devez savoir que ses comportements et gestes constituent la meilleure manière pour lui d’exprimer ses besoins naturels. Il peut par exemple griffer certains points stratégiques pour marquer son territoire et se sentir chez lui. Un miaulement près d’une gamelle vide est un signe pour vous dire qu’il a faim. Vous devez alors lui donner de la croquette chat.

Par ailleurs, les réactions peuvent également être sa façon d’exprimer un stress lié à une situation qui ne lui convient pas. À titre d’exemple, le félin peut uriner à côté de son bac à litière, une manière de signaler que le bac est sale. Une fois que vous comprenez le message qu’il veut vous transmettre, vous saurez mieux répondre à son besoin.

Ayez les bonnes astuces et réactions

Vous savez désormais que la plupart des réactions de votre chat sont liées au stress. Il est donc inutile de vouloir le punir pour ses mauvais actes d’autant plus que la douleur et la peur augmenteront son anxiété. Cherchez donc à avoir une douce et calme attitude avec votre animal.

Une éducation de base auprès de sa mère

Le chat a besoin de vivre ses premières expériences auprès de sa mère. Il est important de le laisser avec sa mère le plus longtemps possible. Ses débuts lui permettront de prendre quelques bonnes habitudes hygiéniques. Cette proximité avec sa mère créera les conditions indispensables à sa bonne santé physique et psychique.

Par contre, lorsqu’un chat est vite séparé de sa mère, sa qualité de vie ainsi que les chances de réussir son dressage diminuent. Le félin pourrait également devenir plus craintif. Vous l’aurez compris, le dressage d’un chat qui a longtemps vécu auprès de sa mère est plus facile que celui d’un félin qui a très tôt été enlevé.

Le renforcement positif

Comme indiqué précédemment, la punition du chat n’assure en rien son éducation. Au contraire, l’augmentation de stress liée à la peur et à la douleur peut entraîner un accroissement de ses mauvais actes. Il est alors important d’éviter en toute situation de le punir. On parle généralement de renforcement positif pour désigner cette méthode pour amener votre félin à prendre de bonnes habitudes. Cette technique s’avère très efficace sur le long terme.

Il s’agit de récompenser votre chat en cas de comportement positif et non de punir ses bêtises. S’il commet un acte indésiré, vous pouvez le reprendre en répondant par un « non » ou en tapant des mains. Vous devez l’amener à comprendre qu’un tel comportement vous déplaît sans avoir à lui faire peur ou mal.

Cependant, dès que vous remarquez un comportement positif, récompensez-le. Vous pouvez lui offrir une croquette chat ou des friandises, ou encore une séance de jeu avec son jouet préféré, lui faire une caresse ou répondre par des encouragements sur un ton doux et apaisant. Il est donc important d’avoir des jouets et de la croquette chat à portée de main.

Réagissez immédiatement

Quel que soit l’acte posé par votre chat, bon ou mauvais, vous devez réagir en trois secondes maximum. Cette réaction rapide lui permettra de faire le lien avec le comportement dont il s’agit. Ainsi, vous devez vite répondre ou vite le récompenser selon son action.

Chacune de vos actions rapides (félicitations, encouragements, friandises ou jeux, tapage des mains) après un bon comportement ou un mauvais aura une influence rapide et durable sur l’éducation de votre félin. Il aura alors moins du mal à respecter les règles que vous lui définissez.

Quelques accessoires pour vous accompagner

Éduquer et dresser un chat n’est pas vraiment une tâche facile. Votre animal a des besoins bien particuliers et voudrait se sentir bien à l’aise. Il est donc important de disposer de certains éléments pour que l’environnement lui soit agréable et faciliter son dressage.

Vous pouvez vous procurer un ou plusieurs arbres à chats et griffoirs. Disposez tous ces accessoires un peu partout et près des meubles pour qu’ils fassent ses besoins d’animal solitaire en toute tranquillité. Vous pouvez aussi vous procurer de l’herbe à chat pour éloigner l’animal des plantes de votre jardin qui peuvent lui être toxiques. Par ailleurs, n’hésitez pas à vous procurer toute autre chose que vous jugez utile : spray antistress, kit de protège-griffes, collier anti-fugue, jouets, etc.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *