Se préoccuper de la santé de son chat : prévenir la survenance de toxocarose

chat

L’infestation par les vers suscite des questionnements dans le sens où elle fait courir un risque aux animaux domestiques. Le chat est le premier à subir les conséquences néfastes liées à l’apparition des pathologies provoquées par ces parasites.

Il existe heureusement des méthodes simples et efficaces permettant de protéger l’animal. En effet, les propriétaires d’un chat doivent prendre soin de leur compagnon préféré de la meilleure façon possible. L’objectif consiste à l’aider à rester durablement en bonne santé.

Préventions de l’infestation parasitaire chez le chat

La santé des animaux domestiques peut avoir des impacts sur les humains vivant à leur contact. C’est pourquoi la lutte contre l’infestation parasitaire figure au premier rang des stratégies adoptées à cet effet. La contamination aux vers concerne à la fois les chatons et les chats adultes. L’élimination de ces parasites contribue à entretenir l’épanouissement de l’animal. Elle présente des influences favorables sur son état de santé. L’utilisation d’un vermifuge pour chat est un moyen efficace permettant de contrecarrer la prolifération de parasites dans l’intestin du petit félin. La majorité des vers digestifs, est sensible à la vermifugation. Généralement, les produits répandus présentent un spectre d’action relativement large. Il suffit de respecter scrupuleusement le protocole pour obtenir des résultats probants.Demander un conseil auprès d’un vétérinaire ou d’un pharmacien peut être bénéfique pour aider son chat à être en pleine forme.

La toxocarose, une pathologie caractéristique de l’infestation aux vers ronds

S’intéresser à l’état de santé et au bien-être de son chat consiste à prévenir la survenance de toutes sortes de pathologies. Sans oublier que certaines maladies peuvent se transmettre à l’homme. La toxocarose est l’une des maladies caractéristiques de l’infestation aux vers ronds. Il peut toucher le petit félin suite à une contamination faisant passer ces parasites dansson organisme. L’animal contaminé s’affaiblit progressivement tout en affichant des signes de fatigue associés à une perte d’appétit. La toxocarose est causée par des parasites intestinaux appelés helminthes, dont les espèces inculpées sont Toxocara canis et Toxocara cati.Cette maladie touche les enfants à une proportion non-négligeable puisque ces derniers font moins attention à l’hygiène. Ils vivent au contact des animaux domestiques, jouent dans des endroits souillés et mettent parfois la main à la bouche.Le risque d’ingestion d’œufs embryonnés s’accroît alors sensiblement dans ce cas. La toxocarose provoque parfois des douleurs abdominales associées à une anorexie, à de la fatigue chronique et à une adénite cervicale. La maladie débute par l’éclosion des larves dans l’intestin grêle pour pénétrer la paroi intestinale afin de se loger dans le foie.

Se méfier des vers plats en appliquant un traitement anti-puces

Le ver solitaire vit dans l’appareil digestif des animaux domestiques comme le chat. Il se nourrit des nutriments présents dans le tube digestif de chez son hôte. Il cause ensuite des maladies aux symptômes variés : vomissements, diarrhées, fatigue et perte de poids.Le ténia entre dans l’organisme du chat de différentes manières. La contamination fait intervenir des larves de puces la plupart du temps. C’est pourquoi il est essentiel de pratiquer un traitement anti-puces régulier à titre de préventions. L’infestation au ténia constitue un danger puisqu’elle peut être à l’origine de comportements boulimiques chez l’animal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *