Reconversion professionnelle : formation de psychopraticien

Reconversion professionnelle : formation de psychopraticien

Reconversion professionnelle : formation de psychopraticien

On dit souvent de vous que vous êtes à l’écoute, que vous êtes de bon conseil, que vous savez offrir une épaule réconfortante ? Ou peut-être avez-vous suivi une thérapie et ce travail sur vous-même vous a donné envie d’aider les autres ? Avez-vous déjà pensé à exercer en tant que psychopraticien ? Ce champ d’activités, dédié à la relation d’aide est accessible, par la voie de la reconversion professionnelle. En quoi consiste cette pratique ? Quelle formation faut-il suivre pour devenir un psychopraticien professionnel ?

Définir le domaine d’exercice

Le terme psychopraticien désigne un professionnel qui exerce son domaine d’activités dans le cadre des soins psychiques. Suite au décret du mois de mai 2010, on distingue les psychiatres, psychanalystes, psychologues et psychothérapeutes de ce champ d’activité. Les médecins ayant suivi des stages en psychiatrie en sont également exclus. Tout individu peut donc prendre le titre de psychopraticien, sous réserve d’avoir suivi une formation de psychopraticien reconnue dans le domaine du psychisme, telle que :

  • l’approche centrée sur la personne
  • la psycho énergétique (ou psychologie énergétique)
  • la thérapie de couple
  • l’hypnose ericksonnienne
  • la gestalt-thérapie
  • les thérapies comportementales et cognitives ou TCC
  • la psychanalyse
  • l’analyse transactionnelle…

Cette liste n’est pas exhaustive, mais permet de mieux appréhender ce champ d’activité professionnelle.

Des qualités indéniables

Il n’est pas forcément facile de se lancer dans un nouveau monde professionnel. Mieux vaut éviter les erreurs et évaluer si vous êtes bien taillé pour la tâche. Vous avez donc la possibilité de réaliser un bilan de compétences, afin de vérifier si vous êtes fait pour devenir thérapeute. En effet, pour exercer en tant que psychopraticien, il est préférable de posséder plusieurs qualités indéniables :

  • s’intéresser aux autres
  • avoir débuté un travail de psychothérapie, bien se connaître
  • être déterminé et persévérant (pour pouvoir se lancer dans de longues études)
  • savoir prendre soin de soi et être stable

Le futur praticien doit, de plus, conserver à l’esprit que son rôle est d’accompagner un individu vers sa propre autonomie et son bien-être et non de « le guérir ».

Devenir psychopraticien : une formation idéale

Vous avez fait votre choix et avez décidé de vous former à votre future profession. Quelle formation choisir ? C’est une question que vous ne pouvez effectivement pas éluder.

Iepra est un organisme qui vous accompagne dans votre formation de psychopraticien ou de thérapeute certifié. D’une durée de trois ans, cette formation a été pensée pour les professionnels en voie de reconversion. En effet, si vous travaillez, vous avez la possibilité de suivre vos cours présentiels, pendant les week-ends (11 week-ends par an). Une voie d’apprentissage qui vous permet de concilier vie privée, vie professionnelle et reconversion, en même temps.

Vous souhaitez connaître le programme, vous inscrire ou poser des questions. Le personnel vous accueille au téléphone, via Skype et reste à votre disposition. Les inscriptions en ligne, la session de janvier 2020 sont ouvertes. Il ne vous reste plus qu’à sauter le pas et embrasser une toute nouvelle carrière professionnelle. Devenez un psychopraticien certifié, reconnu et compétent, avec iepra !

En savoir plus sur la formation de psycho-praticien : https://www.iepra.com/devenir-pro

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *