Aline Har blogueuse et passionnée du web

Quelles méthodes pour détecter une fuite sur un toit-terrasse ?

fuite eau

Une fuite sur un toit-terrasse peut entraîner des conséquences assez lourdes dans une maison. C’est pourquoi il faut agir rapidement  afin de minimiser les dégâts. Fort heureusement, il existe plusieurs méthodes qui passent par des gaz traceurs, des colorants, des caméras endoscopiques, des fumigènes  et des sondes neutroniques. Tous ces procédés permettent d’obtenir de bons résultats et assez rapidement. Les voici donc : 

Le colorant eau fluorescéine

La fluorescéine est en quelque sorte un colorant alimentaire pouvant être aspergée sur un toit terrasse pour identifier la présence d’une fuite. C’est un produit assez simple d’utilisation afin de détecter toute infiltration d’eau sans causer des dommages. La Fluorescéine est un traceur permettant d’obtenir des résultats avec une précision adéquate. Tel est également le cas de la détection de fuite par Caméra thermique

La caméra thermique 

Cet appareil consiste à insérer la caméra dans les voies de la toiture afin de se rendre compte des déperditions thermiques. C’est un appareil de détection non destructive. La détection de fuite par Caméra thermique est plus efficace et rapide que d’autres méthodes  conventionnelles. C’est une technologie qui permet d’obtenir des informations précises et fiables. La caméra infrarouge permet de trouver une fuite sur un toit sans aucun dégât matériel possible.

La fumigation

Cette technologie consiste à insuffler de la fumée dans la canalisation du toit-terrasse. Dès l’échappement de la fumée au-dessus de la surface, c’est le signe de l’infiltration d’eau. C’est une méthode de recherche non destructive très efficace comme celle de la détection de fuite par Caméra thermique.

Les microphones au sol

Les microphones sont également des méthodes très efficaces pour détecter une fuite sur un toit-terrasse. Ce sont des équipements qui permettent de détecter les fuites facilement, et ce, grâce à un micro. Cela signifie que l’appareil augmente considérablement le son de la fuite d’eau afin de la localiser facilement sur un toit-terrasse. Cette technologie permet de se rendre compte de la présence de fuite dans toute surface, même les toitures en tuiles ou PVC.

Cela permet de poser un bon diagnostic afin de procéder rapidement aux travaux de réparation. En ce qui concerne les microphones, il est fréquent de faire usage de l’électro-acoustique ou amplificateur de son, le détecteur acoustique. Ce sont des appareils qui amplifient le son de la fuite tout en la distinguant des bruits de l’environnement. Seuls des professionnels ont toutes les aptitudes nécessaires pour bien manipuler ce genre d’équipements.   

Le gaz traceur

C’est une technique moderne permettant de localiser toute infiltration d’eau sans dommages. Cela consiste à injecter un mélange de gaz composé d’azote et hydrogène dans les conduits et attendre des minutes pour un résultat satisfaisant. Dès l’instant que le gaz remonte à la surface du toit-terrasse, c’est le signe de la fuite d’eau. Dans ce cas, les professionnels peuvent faire usage des aspirateurs afin de bien cibler l’infiltration d’eau avec une grande précision.

L’humidimètre

 

L’humidimètre est un équipement moderne qui permet de mesurer le taux d’humidité de tout matériau de construction. Cette technologie peut atteindre jusqu’à 15 mm de profondeur. En effet, il est possible d’utiliser cet appareil pour mesurer le taux d’humidité dans une maison, signe de la présence de fuite d’eau. 

Ce procédé consiste à insérer deux sondes dans le matériau pour avoir une idée de l’infiltration d’eau. 

 

En résumé

Les méthodes, il en existe plusieurs et différents types pour déceler la présence de la moindre fuite d’eau sur un toit-terrasse. Il est important d’en faire un choix en fonction du type d’eau qui s’infiltre au niveau du toit-terrasse. 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.