Deux plantes totalement différentes : Ravintsara et ravensara

ravintsara

De nombreuses personnes confondent l’huile essentielle de Ravintsara avec celle du Ravensara. Pourtant il s’agit de deux plantes distinctes bien qu’elles proviennent toutes les deux de Madagascar et qu’elles ont une appellation similaire. Chacune d’entre elles possède ses propres chémotypes et ses propres propriétés.

Les causes de la confusion

À Madagascar, le camphrier est appelé Ravintsara dans la langue officielle. Cela veut dire littéralement bonne feuille. Mais pourquoi a-t-on gardé ce nom pour nommer la plante d’origine malagasy et nom le camphrier ? Cela vient du fait que le camphrier de Madagascar n’est pas aussi riche en camphre que celui originaire d’Asie.

D’un autre côté, le mot Ravensara a déjà été attribué à une autre plante.

Le Ravintsara et ses propriétés

Le camphrier est une plante originaire du Japon et de Taïwan qui a été apportée à Madagascar il y a environ 2 siècles. À cause de ses propriétés diverses, les Malagasy lui ont attribué le nom de Ravintsara (bonne feuille). Le Cinnamomumcamphora peut mesurer jusqu’à 30 mètres de haut et appartient à la famille des lauraceae. Il pousse plutôt dans les régions où la pluviométrie est forte.

Les feuilles du camphrier de Madagascar donnent une huile essentielle riche en 1,8-cinéole ou eucalyptol (plus de 50 %). Cette huile contient également des alcools terpéniques, des monoterpènes ainsi que des sesquiterpènes en petite quantité.

L’HE de Ravintsara est reconnue pour ses propriétés virucides, raison pour laquelle elle est souvent utilisée pour lutter contre les infections hivernales et contre la grippe. Elle dégage également les voies respiratoires grâce à ses vertus expectorantes et mucolytiques.

En outre, elle possède des propriétés immunostimulantes et tonifiantes. Paradoxalement, elle a des facultés relaxantes, mais aussi facilite l’endormissement en cas de problème d’insomnie.

Le Ravensara : un arbre, deux huiles essentielles

Il faut déjà noter que le Ravensaraaromatica et le Ravensaraanisata ainsi que l’Agathophyllumaromatica désigne la même plante. Originaire de Madagascar également, elle fait également partie de la famille des lauraceae. L’arbre du Ravensara atteint les 20 mètres de haut et se caractérise par son écorce rougeâtre.

L’arbre du Ravensara donne deux huiles essentielles. La première (HE Ravensaraaromatica) provient des feuilles et est composée de limonène, de sabinène, de linalol ainsi que de myrcène. La seconde (HE Ravensaraanisata) est obtenue par distillation de l’écorce et contient essentiellement du méthyl-chavicol mais aussi du limonène.

L’HE de Ravensara est souvent prescrite pour ses propriétés antispasmodiques et anti-inflammatoires. Elle booste également le système immunitaire en stimulant la réponse de l’organisme aux corps étrangers. En plus de ses bienfaits sur les vaisseaux sanguins, cette huile essentielle possède des vertus calmantes et déstressantes.

Les modes d’application de ces huiles essentielles de Madagascar sont nombreux. Elles peuvent se faire soit par diffusion, soit par application cutanée, soit par inhalation soit par voie orale, toutefois, il faut respecter les doses prescrites. L’utilisation des huiles essentielles est également déconseillée chez les femmes enceintes ainsi que les enfants de moins de trois ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *